• Le trading de “Contract For Difference”, communément appelé trading CFD permet de générer des profits en spéculant sur les variations de prix d’actions ou d’autres produits financiers que l’on nomme actif sous-jacent ou asset

    Un CFD est donc un contrat qui se base sur un résultat à terme qui aboutit à un versement d’espèce et non à l’acquisition d’une action ou d’une matière première.

    Ce type de trading est purement spéculatif et permets de générer des bénéfices avec des indices, des paires de devises, des actions boursières ou des matières premières.

    Imaginons par exemple que vous achetiez un CFD sur une action dont le cours actuel s’évalue à 10€  et que son prix monte jusqu’à 10.5€. Vous aurez alors générez un profit de ma même valeur que la différence de prix, d’où son nom « Contrat de Différence ».
    En suivant cette logique, si vous investissez dans 1'000 CFDs sur l’action de l’exemple précédent, alors vous aurez le plaisir de percevoir un profit de 500€.

    Le trading de CFDs permets une spéculation rentable avec flexibilité et en profitant d’un large choix d’actifs.

    Actuellement, on peut trouver des brokers CFD qui proposent des spreads réduits et des commissions très faibles sur le trading d’indices.

    La spéculation avec les Contrats de Différence tire son épingle du jeu, par rapports aux actions boursières, aux Royaume Unis, car  les CFD ne sont pas soumises au droit de timbre, le « Stamp Duty », par le fait que le trader n’acquiert pas physiquement les actions.

    Les CFDs  représentent uniquement un accord conclu entre un acheteur et un vendeur à propos de la différence entre le prix d’ouverture et de clôture d’une position donnée sur un actif choisit.

    Financièrement, les contrats de différence  sont remarquables également  par le fait qu’ils permettent de trader sur marge, c’est-à-dire d’utiliser  un effet de levier afin d’amplifier le retour sur investissement du trader et aussi ses pertes potentielles par la même occasion.

    Pour les investisseurs, le CFD offre l’opportunité de n’investir que sur une partie de l’actif, on n’est pas obligé de débourser le montant total de l’actif.

    L’effet de levier représente un rapport entre la taille de la transaction et le montant investit et s’utilise pour décrire l’effet de marge disponible. L’effet de levier peut s’utiliser raisonnablement pour générer des profits en prenant un des risques mesurés 

    Voici la synthèse des atouts qui ont fait des CFD un produit spéculatif populaire

    • L’effet de levier disponible sur les CFDs permet de booster le retour sur investissement
    • On peut tirer profit d’un marché baissier ou haussier  en tradant long ou court
    • Pas de spread minimum ni de taille minimum de transaction.
    • Pas de dépôt minimum requis
    • Compte de trading CFD séparé ou commun avec les autres produits financier négociés
    • Pas de frais de timbre
    • Exécution instantanée
    • Intérêts inclus dans le spread
    • Pas de frais de commission sur les indices
    • Stop Loss automatiques pour les positions CFD

    votre commentaire
  • Vous savez que trader des actions en bourse est bien différent du simple  investissement de ses économies sur un compte PEL ou un livret A. Mais comment ça marche ?
    Les actions représentent un part du capital d’une entreprise.

    Les investisseurs achètent des parts pour exercer un droit de propriété, récolter des dividendes et réaliser des gains à long terme.

    Les traders, d’un autre côté, sont concentrés sur l’objectif  de réaliser un profit sur un perspective relativement courte. Pour mener à bien leur mission, ils se focalisent sur l’analyse technique et l’analyse graphique des cours des actions au lieu de s’intéresser à la santé de l’entreprise. Les traders utilisent des techniques spécifiques de money management pour protéger leur capital et minimiser leurs pertes.

    Apprendre l’analyse graphique

    Commencez par apprendre à lire un graphique. Vous disposez de nombreuses ressources en ligne pour débuter en lecture de graphique boursier avec les bases : Comprendre le cours d’une action avec les Moyennes Mobiles, les oscillateurs et les chandeliers japonais. L’analyse graphique vous permet de trouver les bons points d’entrée pour ne pas seulement vendre une action mais générer des profits. Concentrez-vous sur l’identification des signaux d’achat et de vente.Voir égalmeent comment analyser techniquement.

    Entrainez-vous au trading en mode démo

    Les marchés financiers peuvent parfois se comporter de manière étrange et il faut le vivre pour savoir y faire face. Heureusement que les brokers proposent des comptes de démonstration pour s’entrainer avant de se lancer sur le marché réel. En utilisant un compte démo en premier on est sur le bon chemin pour ressentir le marché et voir comment les cotations d’actions réagissent aux nouvelles économiques. Même le back testing de votre stratégie ne peut vous l’apprendre. Malheureusement, les gains empochés sur un compte démo ne sont pas réels, mais heureusement, mes pertes non plus.

    Adopter le swing trading

    On dit souvent que la meilleure défense c’est l’attaque. Construisez une bonne stratégie et suivez-la à la lettre pour augmenter vos chances de réussite et savoir sortir d’une position avant de faire trop de dégâts. En général, on peut commencer à trader sur de longues unités de temps et quand on commence à maitriser, on peut passer au day trading et autres stratégies à court terme.

    Protéger son capital

    La stratégie de trading consiste à savoir où placer un stop loss, quand récolter un profit partiel, sortir complétement d’une position, ou quand couvrir sa position avec une option binaire ou un CFD. Mais la priorité première de tout trader et de survivre pour trader le lendemain. Le capital est la sève vitale du trading et des pertes significatives peuvent affecter dramatiquement un compte de trading. Le hedging peut vous aider à couvrir vos positions avec des options binaires ou des CFDs poir vous aider à protéger vos gains et réduire vos pertes potentielles.


    votre commentaire
  • Environ 4 trillions de dollars circulent chaque jour à travers la planète sur le marché des changes, couramment appelé Forex.

    Le Forex est un marché financier où sont trader les principales paires de devises étrangères. Pour ceux qui ont une préférence pour ce type de marché, les indicateurs techniques Forex sont des outils indispensables qui mettent en lumière les tendances, les fluctuations des prix, l’engouement des traders sur le marché et les figures répétitives sur une période donnée. Chaque trader dispose d’une grande variété de stratégie de trading. En général, les meilleures stratégies sont celles qui utilisent des indicateurs techniques pour renforcer son propre style de trading.

    Comment choisir les meilleurs indicateurs.
    A chacun de choisir ses indicateurs techniques

    Selon les chiffres de la banque des règlements internationaux (BRI), c’est plus de 3.98 trillons de dollars qui sont échangés chaque jour sur le marché du Forex par des milliers de traders institutionnels ou particuliers. De ce fait, il n’y a aucun indicateur que la profession peut désigner comme le meilleur car chaque trader est unique. L’idée quand vous sélectionner des indicateurs techniques pour le Forex, est d’en retenir quelques-uns qui vous permettent d’analyser le marché sur la base de votre propre style de trading. Si vous tradez sur le long terme, les indicateurs que vous utiliserez seront différents de ceux d’un day-trader qui cherche à entrer et sortir du marché en moins de 24 heures. L’espoir de trouver la combinaison parfaite d’indicateurs est vain. Idéalement, les indicateurs servent à fournir différents type d’informations en fonction du marché mais ils doivent se renforcer les uns les autres et pas seulement dupliqué le même signal. Il est stratégique de choisir des indicateurs techniques qui analysent différente informations pour éviter la redondance des tendances. Les indicateurs techniques Forex les plus connus sont : indicateur technique RSI,  CCI, indicateur technique MACD, Stochastique, bandes de bollinger, DMI, ATR ADX, EMA, fractal. 

    Catégories d’indicateurs

    Les traders du Forex doivent connaitre les principaux indicateurs utilisés pour jauger le marché des devises. La plupart des indicateurs se rangent dans les catégories suivantes : indicateurs de tendance, indicateurs de volume, indicateur technique « momentum », indicateurs technique de volatilité et/ou indicateurs cycliques.

    Pendant le trading, il est crucial de ne pas utiliser trop d’indicateurs de la même catégorie. Si vous en installez un peu de chaque sur un graphique organisé, vous serez en mesure de repérer les similitudes des figures. Il sera plus confortable de repérer les synchronisations significatives des tendances d’indicateurs différents que si vous choisissez des indicateurs de même nature.

    Stratégies de trading Forex

    Les traders disposent d’une variété de moyens pour spéculer sur le Forex comme : le Forex spot, les Futures, l’option binaire et l’Index Tracker ou fonds indiciel coté. Chacune de ces méthodes nécessite une stratégie adaptée afin de trader efficacement. Le spot trading consiste à trader directement avec le taux de change du marché, il se pratique à toute heure et se soumet à de hautes liquidités et à des spreads serrés. Les futures sont des contrats standards qui permettent d’acquérir ou de vendre un actif à un prix prédéterminé pour une date future sur un marché bien régulé et relativement transparent pour les investisseurs. Les options binaires sont des instruments financiers qui vous autorise à acheter, vendre ou garder certains actifs à un prix fixé pour une date d’expiration ultérieure.

    Les meilleures stratégies du trading Forex

    Comme vous l’avez compris, il n’y a pas de stratégie idéale pour le trading du Forex. Les  investisseurs débutants devraient commencer par apprendre les bases du trading des devises. Il faut être patient,  utiliser son capital progressivement pour éviter les pertes lourdes. Vous pouvez consulter votre broker Fores pour vous aider à configurer votre compte de trading à votre convenance. Finalement, choisissez une plateforme de trading adaptée à votre style et à votre mobilité pour trader les Forex efficacement et confortablement à votre domicile.


    votre commentaire
  • La plate-forme de Meta Trader 4 est modifiée pour chaque Broker Forex. Certains courtiers offrent un nombre limité de paires de devises telles que : EURUSD, USDJPY, GBPUSD, USDCHF, USDCAD, EURJPY, GBPJPY et GBPCHF. D'autres offrent des dizaines de paires de devises et peuvent inclure des indices, CFD (contrats à terme) et d'or. Le choix de créer un nouveau tableau est limité aux caractéristiques de l’offre du broker Forex choisi. Cependant, la méthode de création d'un nouveau tableau est simple et standard pour la plate-forme MT4.Plus d'informations sur : http://www.forexo.fr/metatrader-4-mt4

    Créer un nouveau graphique de la paire de devises

    Choisir une paire de devises

    Cliquez sur Fichier / Nouveau. Un menu sous forme de liste de choix apparaitra pour vous permettre de sélectionner une paire de devises.

    Créer un graphique

    Cliquez sur nouveau graphique, comme EURJPY, le Euro / Yen japonais. Ce nouveau tableau s'affiche dans l'espace de travail graphique.

    Sélectionner le graphique

    Cliquez sur le graphique pour le sélectionner. Le haut du tableau va changer de très clair à bleu foncé.

    Re dimensionner le graphique

    Dimensionner le tableau avec les options suivantes: Cliquez sur la case agrandir sur le côté en haut à droite de la barre bleue du graphique pour remplir l'espace de travail ou modifier les dimensions du graphique en faisant glisser le curseur sur le bord de la carte. Vous pouvez également cliquer sur la barre de menu du haut, sélectionnez Fenêtre et choisissez Cascade, Mosaïque horizontale ou Mosaïque verticale pour redimensionner automatiquement.

    Définir les propriétés du diagramme

    Choisir une période de temps

    Choisissez la période du graphique en cliquant sur M1, M5, M15, M30, H1, H4, D1, W1 ou « mois » dans la deuxième barre de menu ou depuis la barre de menu principal, sélectionnez Graphiques / Périodicité et sélectionnez une période.

    Ajuster les couleurs

    Choisissez les propriétés de couleur du graphique dans Graphiques / Propriétés / Couleurs. Définir des couleurs pour les paramètres qui y sont énumérés.

    Choisir le type de graphique

    Choisissez le type de graphique et d'autres propriétés en allant à Graphiques / Propriétés / général.

    Optimiser la mémoire vive

    Choisissez le nombre de barres à mémoriser dans Outils / Options ou laisser les paramètres par défaut. Ceci est utile si votre ordinateur a une capacité de mémoire vive  limitée.

    Resserrer le graphique

    Afficher plus ou moins de barres du graphique dans la mémoire, en utilisant les symboles plus et moins dans la barre du menu principal. Cela resserre  visuellement ou élargi les barres graphiques sur l'écran.

    Régler l’affichage des données

    Réglez le graphique pour afficher les données de la droite, ou du début, avec  le symbole juste à droite de la touche moins dans le menu principal.

    Ajouter des indicateurs, des experts advisors et des outils de graphique

    Ajouter des indicateurs techniques

    Développer la liste des indicateurs techniques dans le menu de navigation, puis faites glisser l'indicateur nécessaire sur le diagramme actif ou sélectionnez l'indicateur dans Insérer / indicateurs. Régler ses propriétés avec le menu pop-up sur le graphique.

    Ajouter des « experts advisors »

    Développer la liste  « Expert Advisors » dans la fenêtre du navigateur  et faites glisser le EA sur la carte, ou double-cliquez dessus et définir ses paramètres.

    Profitez des Fibonacci

    Ajouter des outils tels que Fibonacci et Gann levels de l'organigramme en sélectionnant Insertion et en sélectionnant l'outil approprié.

    Conseils et avertissements

    • S’entrainer sur un compte démo d'abord pour devenir compétent dans la configuration de vos graphique.
    • MT4 s'utilise uniquement pour trader le Forex, les Options Binaires ou les CFD
    • Configurer plusieurs cartes de la même paire de devises, en utilisant différentes périodes de temps pour confirmer l'évolution des marchés et des tendances.
    • Réglez OHCL 'ON' dans le menu Graphiques / Propriétés / général pour voir les paramètres exacts de n'importe quel barre lorsque le curseur se trouve au-dessus.
    • Lire le manuel du logiciel avant d’importer les données de trading dans MT4

    Télécharger MT4 sur le site officiel :http://www.metaquotes.net/en/metatrader4


    votre commentaire
  • Aujourd'hui, des millions de traders et d'investisseurs du monde entier utilisent des indicateurs techniques pour acheter et vendre des actions, de matières premières (commodities) et des devises (currencies). Bien qu’ils ne soient pas le summum de l'analyse technique, les indicateurs boursiers, aussi appelés indicateurs techniques, sont un excellent outil, facile d’utilisation que chaque trader devrait connaitre. Lire également comment trader sur le forex et analyser techniquement.

     

    Histoire des indicateurs techniques

    Les indicateurs boursiers sont un phénomène relativement récent. Ils se sont développés en partie à cause de l'augmentation de l’exploitation des données et des statistiques dans tous les domaines de la finance. La révolution informatique des 20 dernières années  aussi permit  aux ordinateurs les plus simples de traiter une grande quantité de données nécessaires pour créer des indicateurs techniques.

    Qu’est-ce qu’un indicateur boursier

    Les indicateurs boursiers ont révolutionné le comportement des traders pour négocier sur les marchés. Maintenant, plutôt que simplement essayer de suivre les tendances des prix sur les graphiques, les traders ont à leur disposition une variété d'outils qui indiquent si les valeurs sont trop achetées, survendues et si le volume confirme l’évolution des prix.

    Indicateur de tendance et indicateur de puissance

    La fonction de base d'un indicateur boursier est d’enrichir  les pratiques d'analyse techniques traditionnelles : les indicateurs de tendances complètent les analyses graphiques. Par exemple, les indicateurs de puissance comme le RSI (Relative Strength Index) peuvent être utilisés pour apercevoir des conditions de survente dans une tendance haussière (uptrend), créant ainsi un excellent signal d’achat.

    Types d’indicateurs financiers

    Il y a plusieurs types d'indicateurs boursier différents. Un mesure la vitesse d'une action, d'autres mesurent sa volatilité et d'autres indiquent si une valeur est trop achetée ou survendue par rapport à son prix récent.

    Théorie sur spéculation des indicateurs boursiers

    Certains analystes financiers estiment  que les millions de traders qui basent leurs décisions d’ achat et de ventes sur des  indicateurs populaires comme les Stochastiques, le RSI et le MACD (Moving Average Convergence Divergence) créent en fait un effet Pygmalion, par laquelle les indicateurs eux-mêmes créent l'action des prix, plutôt que de simplement le mesurer.

    Avertissement

    Tous les professionnels de la bourse avertissent qu'il est urgent de ne jamais trader des valeurs en se basant uniquement sur les indicateurs techniques. Il est absolument crucial de garder à l’écran la courbe du  prix d’un produit spéculatif  et de se servir des indicateurs boursiers en second plan, pour compléter cette analyse de graphique.


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires